Sélectionner une page

De plus en plus de personnes souhaitent savoir ce qu’est exactement la résilience.

 En effet, nombreuses sont les personnes qui y voient une source d’incompréhension : la définition prêtant à confusion.

 Dans ce nouvel article, nous nous donnons pour mission d’approfondir la définition que Google donne de la résilience.

 Vous découvrirez alors les 5 caractéristiques d’une personne résiliente.

LA RÉSILIENCE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Google définit la résilience comme étant :

« la capacité d’un individu à supporter psychiquement les épreuves de la vie. C’est cette capacité qui lui permet de rebondir, de prendre un nouveau départ après un traumatisme. La résilience est donc un phénomène psychique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l’évènement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d’une manière réellement acceptable ».

 Dans cette définition, il est question d’épreuves négatives et de la manière dont on peut les résoudre.

Cependant, cette définition présente quelques insuffisances que nous complèterons en vous faisant le portrait type de la personne résiliente.

Mais avant de découvrir ce qui fait qu’une personne ait le titre de résilient, nous devons faire la lumière sur ce à quoi ça sert d’être résilient.

ÊTRE RÉSILIENT : À QUOI CELA SERT-IL ?

Pour nous, être résilient sert non seulement à faire les meilleurs choix, mais aussi à progresser dans la vie dans la vie de manière positive.

 En réalité, sont appelées personnes résilientes ces personnes qui souhaitent aller toujours plus loin.

 Ce sont généralement les personnes qui se disent régulièrement : « Je suis au contrôle de ma vie et c’est moi qui décide de mon avenir. C’est moi qui prends les décisions qui impacteront mes résultats futurs et le reste de ma vie ».

La résilience est en quelque sorte une histoire de mindset.

Notons qu’augmenter son taux de résilience est à la portée de tous.

En outre, en nous basant sur les observations faites sur les personnes rencontrées lors de nos voyages et sur notre entourage, nous avons pu lister 5 différentes caractéristiques propres aux personnes résilientes.

1° LE CONTRÔLE DE SOI

Le contrôle de soi est la première des caractéristiques propres aux personnes résilientes.

Il s’agit en effet de personnes qui ne font, généralement pas, deux fois la même erreur.

 Dès qu’elle fait une erreur, un individu résilient se dit : « Ok, j’ai eu à faire une erreur. Ce n’est pas grave, car je peux apprendre d’elle ».

« Un succès est un échec qui a mal tourné ». C’est avec cet état d’esprit que les personnes résilientes évoluent.

Elles tirent des leçons de leurs échecs et s’obligent à ne jamais les refaire, car : « refaire deux fois la même erreur, c’est perdre deux fois plus de temps ».

Par ailleurs, l’individu résilient dirige chaque compartiment de son existence et se refuse d’être le spectateur de sa vie.

 Il estime en effet que 80 à 90% des choses qui lui arrivent sont entièrement de sa faute et qu’il se doit est en mesure de les résoudre tout seul.

 Par exemple, une personne résiliente conduisant une voiture se dira que tout accident qui surviendra sera de sa faute puisque c’est elle qui conduit la voiture.

À l’inverse, une personne sur le siège passager d’une voiture estime que tout accident sera de l’entière responsabilité du conducteur.

La personne résiliente sait que sa vie sera remplie d’aléas, de catastrophes, de pertes, de chagrin d’amour… et que rien ne sera facile.

Resilience

Elle considère toutefois tout cela comme sans importance, car : « le plus important sera de déterminer la façon dont je me sortirai de cette situation et par quelle manière je pourrai transformer toute cette négativité en positivité ».

En somme, l’exceptionnel sens du contrôle des personnes résilientes leur permet de transformer le négatif en positif.

2° SAVOIR RESOUDRE LES PROBLEMES DU QUOTIDIEN

Deuxième caractéristique est la faculté des personnes résilientes à résoudre les problèmes. Prenons le cas d’une crise financière comme celle présente actuellement dans le monde (à cause du corona virus)

Nombre de personnes y voient source de problèmes, et ils n’ont pas tort: « ça va être très compliqué, je serai dans l’obligation de tout revendre. Je ferai certainement faillite ! ».

Cette même personne qui possede des dixaines de milliers d’euros en actions dans des entreprises va se dire :

  • Je vais devoir tout revendre je perds trop d’argent
  • Je vais tout perdre

A l’inverse :

 Les personnes résilientes vont-elles se dire qu’il y a certainement une manière positive de se sortir d’une situation de crise même s’il est question d’une crise financière.

 Elles chercheront donc tous les moyens pour pouvoir la transformer en opportunité.

Elles peuvent, par exemple, se dire : « les actions en bourse baissent, c’est donc le moment par excellence pour faire des achats en solde » (moins cher).

C’est également une très bonne opportunité, car si j’investis en cette période, il y a de fortes chances que j’ai un excellent retour d’ici 2 ans.

La personne résiliente se donne alors pour mission de transformer en positif ce que 80% de personnes verront en négatif.

 Elle fera ainsi pour toutes les choses négatives qu’elle rencontrera dans sa vie.

 Prenons l’exemple d’un pilote de formule 1.

 Avant le début de chaque course, il se dit forcément « que faire pour gagner cette course ? » en lieu et place de « que faire pour ne pas prendre de risques et limiter la casse ? »

On a beaucoup à apprendre des sportifs de haut niveau en matière de resilience.

Je vous conseille la biographie de Maria Sharapova : Unstoppable.

Une vrai leçon de resilience.

3° SOIGNER SON ENTOURAGE

La troisième caractéristique fondamentale d’une personne résiliente concerne l’entourage. Les personnes résilientes savent très bien s’entourer.

« Les oiseaux du même plumage volent ensemble ! ».

 Les personnes résilientes, comme les oiseaux de ce proverbe, savent se reconnaître entre-elle. Elles sont en réalité dotées d’une intelligence sociale leur permettant de reconnaitre d’autres personnes résilientes, des personnes ayant une bonne mentalité pour eux.

 Elles mettent alors tout en œuvre pour réussir à s’entourer de ces personnes.

4° L’ECOUTE DE SOI

La quatrième caractéristique n’est rien d’autre que l’écoute de soi.

 Les personnes résilientes sont à l’écoute de leur cœur et de leur corps.

Pourquoi ?

 Tout simplement parce qu’elles ont horreur de la frustration.

 Elles se donnent alors pour mission de détecter tout type de  frustration qu’elles s’empresseront de transformer en quelque chose de positif.

Une personne résiliente est en mesure de distinguer les bons pressentiments des mauvais.

Que sont donc les bons et les mauvais pressentiments ?

Exemple d’un bon pressentiment :

  •  Avoir des papillons dans le ventre quand on est amoureux.

Exemple d’un mauvais pressentiment :

  •  une personne qui doit passer un examen et qui se sent mal en plus d’être très stressé.

Se dit donc résiliente toute personne pouvant aller chercher les bons pressentiments en elles-mêmes.

C’est cette faculté qu’elles ont de chasser toutes mauvaises sensations qui guidera leur choix de vie. Voilà la raison qui fait de cette caractéristique, une très importante.

5° L’ESTIME DE SOI

La dernière caractéristique et de loin la plus importante d’une personne résiliente est l’estime de soi.

C’est en réalité la plus grosse marque de confiance en soi et donc la chose qui prime sur tout. Il convient également de savoir que l’estime de soi englobe tout.

Les personnes résilientes savent comment se définir : personne importante ou personne de confiance.

En bref, elles savent exactement ce qu’elles valent ce qui implique qu’elles ont une forte estime d’elles-mêmes. À noter que c’est quelque chose qui se travaille.

EN CONCLUSION

À quoi est-ce que sert-il donc d’être résilient ? À quoi ça sert d’avoir de l’estime de soi, d’être à l’écoute de soi, de savoir s’entourer ?

 Cela sert en réalité à augmenter non seulement vos possibilités, mais aussi vos opportunités.

C’est le moyen par excellence pour vous mettre dans les conditions optimales pour toujours faire mieux, et ce, quoiqu’il arrive.

Le but étant de ne jamais avoir de regrets ou de frustrations afin d’être le plus heureux (ses) possible.

Vous pouvez aussi vous procurer le livre « Antifragile : les bienfaits du désordre » de Nassim Nicholas Taleb.

 Les termes d’anti-fragilité et de résilience développée dans ce livre rejoignent parfaitement ce qui a été dit plus haut.

Je vous laisse avec une citation que vous connaissez peut être : « j’ai fait de mon mieux à ce moment-là avec les connaissances et outils que j’ai en ma disposition. Je n’ai aucun regret ».

Reçois ton Ebook gratuitement

Reçois ton Ebook gratuitement

Le petit guide du Charisme. Le guide de démarrage parfait.

"J'accepte de recevoir des emails de la part de jeremie. Je peux me désinscrire à tout moment."

Bravo, tu vas reçevoir ton ebook tres vite !! Check tes mails