Sélectionner une page

Certaines situations méritent un compliment à la hauteur de l’effort.

Malheureusement, la plupart des gens font des compliments « génériques » trop généralistes et pas personnalisés. Les formules sont inlassablement utilisées au point d’en perdre leur véritable essence. Voilà pourquoi je vous propose de revenir aux fondamentaux du compliment.  Quelles sont les lacunes de compliments modernes ? Que faut-il y ajouter ? Quelles sont les 4 étapes à respecter pour réussir son compliment ?

1-    Les lacunes d’un compliment classique

Il y a un certain nombre de problèmes avec les compliments classiques.

Le premier concerne leur banalité. Les gens se félicitent pour tout et n’importe quoi et les expressions ont fini par devenir répétitives. Les exemples les plus courants sont : « Ouais beau travail !»,  «Ouais c’était bien! » , « Ouais c’était cool !».

Le second porte sur la formulation. Elle est banale et manque d’originalité. Les phrases utilisées généralement pour complimenter sont devenues génériques. Plus personne ne se sent vraiment touché en les entendant.

Dernier problème, l’absence de personnalisation. Se voir valorisé de la même façon que n’importe qui réduit l’impact du compliment. À la limite, le compliment semble être une simple preuve de politesse. Il est là juste pour plaire et non parce que la personne le mérite.

Faire un compliment

2-    Comment améliorer la formulation d’un compliment ?

Les formulations classiques ne sont pas à jeter. Avec la bonne méthode, il est possible de les rendre intéressantes. Vous en boosterez votre charisme.

Prenons l’exemple de « beau travail ». C’est une formulation plutôt classique. Une personne travaille bien et vous en faites le constat. Ce n’est pas vraiment extraordinaire, mais c’est mieux que de rester silencieux. Néanmoins, ce n’est pas le meilleur choix.

Autre option, « tu as fait un super travail !». L’impact du terme « super » est supérieur à celui de « bon ». C’est parce que le premier est peu souvent utilisé. La personne se sentira donc encore plus mise en valeur.

Niveau suivant, «Michel, tu as fait un super travail aujourd’hui». Cette fois-ci le nom de la personne et le moment de l’action ont été précisés. Le compliment est bien plus spécifique.

Avec un contexte en prime, ça donne : «Michel, tu as fait un super travail aujourd’hui à la fonderie. ». Le résultat est déjà excellent. Néanmoins, il manque un dernier point. Jusque là, le compliment est plutôt neutre. Nous avons présenté des faits, rien de plus. Même dans le cadre professionnel, un compliment est un acte émotionnel.

La forme finale sera donc : «Michel, la manière dont tu as gardé ton calme aujourd’hui en face du client à la fonderie c’était impressionnant !» Avec une touche émotionnelle, le compliment prend une tout autre dimension. Il devient encore plus spécifique, totalement unique. Vous voir émotionnellement impliqué rendra la personne complimentée encore plus heureuse.

3-    Les composantes d’un compliment réussi

Un bon compliment doit réunir un certain nombre de critères. Nous les avons d’ailleurs tous réunis dans l’exemple précédent. Ainsi, après analyse, nous pouvons retenir qu’un compliment doit être sincère, spécifique, justifié et personnel.

La sincérité

La première condition est la sincérité. Vous devez penser chaque mot que vous prononcez. Complimenter simplement pour complimenter n’a aucun intérêt. Il est préférable de complimenter véritablement une personne une fois par an que de la complimenter tous les jours par politesse.

La spécificité

Vous devez faire preuve de spécificité. Il faut prononcer le nom de la personne, poser le contexte, le compliment doit correspondre aux circonstances. Avec cette méthode, chacun de vos compliments sera unique et apprécié comme il se doit. Sentir que les mots ont été choisis spécialement à son intention rendra votre interlocuteur heureux.

La justification du geste

 Troisième étape, rendre le compliment totalement justifié. Ça ne sert à rien de complimenter quelqu’un sans aucune raison. La personne se sentira beaucoup plus heureuse si vous la félicitez uniquement lorsqu’elle le mérite. Elle saura que ses actes sont observés et que ses exploits seront félicités. Cela la motivera même à s’améliorer.

La personnalisation

Le compliment doit avoir un aspect personnel. Vos émotions doivent clairement transparaître dans vos propos. Généralement, il est conseillé d’adopter un ton neutre dans la sphère professionnelle. Mais le compliment est une interaction sociale en soi ! Un compliment chaleureux vaut mille compliments froidement énoncés, c’est l’évidence même.

4-    Pour conclure

Les compliments sont un véritable ciment social. Ils permettent de mettre en valeur les personnes qui ont su se distinguer. Savoir faire de beaux et de vrais compliments vous sera certainement utile au quotidien.

Pour aller plus loin, je propose un accompagnement spécifique pour booster votre charisme.

Reçois ton Ebook gratuitement

Reçois ton Ebook gratuitement

Le petit guide du Charisme. Le guide de démarrage parfait.

"J'accepte de recevoir des emails de la part de jeremie. Je peux me désinscrire à tout moment."

Bravo, tu vas reçevoir ton ebook tres vite !! Check tes mails