Sélectionner une page

L’affirmation d’après laquelle le charisme serait inné chez certaines personnes est inexacte.

 En réalité, le charisme est une compétence qui s’apprend et se travaille.

 Un peu comme un sport, ou un métier. Plus on pratique de manière délibérée, plus on progresse.

Mais d’où vient ce mythe qui dit que le charisme est un « don » et qu’on nait charismatique ?

Quelle est l’origine du mot charisme ? Comment le définit-on ? Que faut-il en savoir  ? Comment devient-on charismatique ? Vous découvriez toutes les réponses dans cet article.

Le charisme: étymologie et définition

Le mot Charisme est issu du mot grec « kharisma » qui signifie « Don ».

 Les premiers chrétiens l’employaient pour décrire les dons de Dieu permettant aux destinataires de réaliser d’exceptionnels miracles (guérisons et prophéties).

 Le terme a ensuite évolué avec le temps pour s’assimiler à une compétence ou à une capacité qui, poussée à l’extrême, pouvait influencer une ou plusieurs personnes.

 Cela veut en quelque sorte dire que les personnes extrêmement charismatiques avaient un véritable et exceptionnel pouvoir sur les autres.

Le charisme se définit aujourd’hui comme étant la capacité à faire usage de tous les aspects de notre personne pour impacter d’autres.

 À noter que ceux-ci sont, dans la plupart des cas, influencés émotionnellement, physiquement et intellectuellement.

Par ailleurs, le charisme s’avère également être l’utilisation de sa personnalité pour laisser une puissante et mémorable impression à autrui.

En analysant chacune de ces définitions, vous remarquerez qu’elles ont toutes un point en commun.

Elles parlent en effet d’une seule et même personne se démarquant du commun des mortels et qui, par une sorte de super pouvoir, va influencer tout son entourage.

Pour faire simple, une sorte de « super héros » qui brille au milieu d’une foule.

Des figures typiques de charisme

BILL CLINTON

Comme exemple, nous prendrons le cas de l’ancien président américain Bill Clinton.

Il avait, selon les dires des personnes ayant eu la chance de le côtoyer, de lui poser des questions ou encore de l’interviewer, la faculté d’accaparer totalement l’attention des autres.

 C’est-à-dire que pendant ses meetings ou lorsqu’il s’adresse directement à vous, vous avez cette impression d’être seul avec lui dans une pièce.

 Cela a été confirmé par bien de personnes.

Le regard de Bill Clinton était si perçant que l’on avait l’impression qu’en vous regardant, il s’adressait mentalement à vous en disant « je te comprends, viens avec moi ! ».

 Cette impression que donnait cet ancien président découle en grande partie de son charisme. Cela renvoie à la définition du terme à savoir : l’adaptation de sa personnalité, de ses caractéristiques et des aspects de soi afin d’avoir un impact mémorable sur autrui.

Notons que le charisme de Bill Clinton réside dans son regard et dans son impressionnante faculté à retenir beaucoup de prénoms.

 En bref, le regard et la mémoire étaient ses principaux atouts.

Mais tel n’est pas le cas de tout le monde !

RICHARD BRANSON

Richard Branson est un chef d’entreprise ultra charismatique qui était à son jeune âge timide et bègue.

Cela prouve qu’une personne très charismatique peut être dans son enfance timide et avoir de sérieux problèmes relationnels, c’est-à-dire en matière d’interaction sociale avec ses proches.

Pourquoi le charisme n'est pas inné

Il est difficile d’imaginer qu’une personne introvertie dans son enfance soit aujourd’hui une des personnes les plus charismatiques de notre ère.

 En effet, ces exemples viennent conforter notre point de vue selon lequel le charisme n’est pas inné.

Dans son enfance, Richard Branson a sûrement connu tellement de souffrances et de douleurs qu’il a, avec le temps, développées en lui une réserve quasi infinie de self-control.

 Il s’est probablement répété quotidiennement : «  plus jamais ça, plus jamais je vais me sentir ainsi, plus jamais je vais me laisser rabaisser, je vais travailler dur pour cela ».

Il s’est donc mis au travail en plus de s’intéresser à plusieurs sujets.

 Il a travaillé sur lui, sur ce qu’il dégage, sur ce qu’il projette.

Il a appliqué la recette du charisme :

La capacité à faire usage de tous les aspects de notre personne pour impacter d’autres.

 Résultat : il est aujourd’hui une personne ultra charismatique.

Il existe plusieurs personnes charismatiques qui ont connu des expériences similaires.

Ouvrez Netflix, regardez quelques films oscarisés pour leurs acteurs, et vous comprendrez de quoi je parle.

Le charisme varie d’un individu à un autre

Savez-vous que chez certaines personnes, le charisme est plus gestuel ? Non verbal.

 En effet, ces personnes ont la capacité, même en parlant lentement et en utilisant les silences comme des maîtres.

De faire des mouvements puissants et captivants. De plus, elles ont le don d’occuper tout l’espace.

L’important n’est pas le mouvement en lui-même, mais la manière de l’effectuer.

Sachez que le charisme se manifeste sous différentes formes, compte tenu de la personnalité de chaque individu.

 En effet, selon votre personnalité, vous pouvez amplifier votre charisme en développant vos traits les plus attirants, en d’autres termes ceux que vous jugez les plus charismatiques.

C’est pourquoi Bill Clinton a un charisme basé sur son regard et son non verbal.

Tandis que Will Smith va avoir un charisme plutôt basé sur son humour et sa « chaleur », son sourire ravageur.

Nous pouvons, en nous basant sur ces différents éléments, affirmer en toute certitude que le charisme, loin d’être une qualité innée, est une compétence qui se travaille.

Comment devenir charismatique?

Le charisme est une compétence qui demande de la pratique délibérée.

C’est-à-dire qu’il faut essayer, tester des choses.

Voir ce qui ne va pas

Recommencer

Réessayer, revoir ce qui ne va pas et ce qui va.

Et … Magie, on s’améliore !!

La pratique déliberée consiste à se dire « Aujourd’hui j’améliore mon regard » Et de se concentrer uniquement sur son regard.

Ainsi, on met toute son attention la dessus et on progresse plus vite.

Je vous conseille de vous former, et ensuite d’utiliser la pratique déliberée.

Je veux me former pour devenir plus charismatique.

Le bon et le mauvais charisme

 À noter qu’il y a le bon et le mauvais charisme.

 En effet, certains individus se persuadent d’être charismatiques quitte à forcer le naturel, ce qui est bien évidemment visible par tous.

 C’est exactement comme un sourire que l’on force.

On s’en rend compte…

 En tant qu’êtres humains, nous sommes interconnectés entre nous, ce qui nous permet de vite détecter ou reconnaître le vrai sourire du faux.

 De plus, il n’est pas toujours évident d’expliquer comment nous arrivons à faire cette différenciation.

Il faut regarder les micro plis qui se forment autour des yeux.

La présence de ces derniers indique un vrai sourire et leur absence atteste d’un faux sourire.

En bref, c’est notre interconnexion qui nous permet de différencier une personne charismatique d’une autre qui se force à l’être.

Le meilleur moyen est de se former. Mais aussi d’observer.

En vous basant sur les caractéristiques qui rendent charismatique une personne.

Puis travaillant sur ces différents éléments.

Vous aurez alors de fortes chances de devenir charismatique.

 Il s’agit de la meilleure façon de procéder.

C’est ce que j’ai moi-même fait.

Cela m’a pris des années.

Maintenant, je peux vous proposer un raccourci.

Au lieu d’apprendre de vos erreurs.

Apprenez de mes erreurs. Et allez beaucoup plus vite.

Cela se passe par ici.

En somme le charisme n’est pas inné

Le charisme est une attitude non pas innée, mais qui se travaille et se manifeste de différentes façons.

Plus vous développerez votre potentiel charismatique, plus vous vous en rendrez compte

Reçois ton Ebook gratuitement

Reçois ton Ebook gratuitement

Le petit guide du Charisme. Le guide de démarrage parfait.

"J'accepte de recevoir des emails de la part de jeremie. Je peux me désinscrire à tout moment."

Bravo, tu vas reçevoir ton ebook tres vite !! Check tes mails